La Journée de Talents consacrée au risque

 

podcast la journee des talents


La notion de risque

Le mercredi 1er décembre, nos étudiants étaient réunis sur notre campus de Paris pour écouter les conférences de plusieurs de leurs professeurs chargés de leur présenter la notion de risque.

Le mot vient du verbe latin resecare, couper dans le sens de retrancher, enlever une partie d’un tout en la coupant du reste. Par extension, le risque désigne ce qui menace une marchandise transportée par bateau (de tout temps, les voies navigables sont les reines des voies commerciales, aujourd’hui la mer assure 85% du trafic commercial mondial). C’était donc sur mer que le risque était le plus grand, à cause des tempêtes, des naufrages, du risque de ne pas voir arriver sa marchandise à bon port. L’italien risco signifie donc directement le risque commercial.

Le risque concerne donc avant toute chose les disciplines dont nos étudiants font aujourd’hui l’apprentissage : dans le commerce, la gestion, et même les ressources humaines. Mais en amont de ces matières, sur le sens du risque en tant que tel, nous avons ouvert quelques pistes de réflexion.

 

Y a-t-il un management possible sans prise de risque ?

A l’évidence, non, quand il s’agit de créer son entreprise. C’est la raison pour laquelle on vous enseigne ici l’étude de marché, par exemple. Car si le risque est inévitable, il peut quand même être calculé. Certes, l’étude de marché n’est pas une garantie absolue contre le risque. En effet, vous découvrirez que la réussite tient sur un tabouret à trois pieds : le travail (No pain, no gain disent les anglophones), le talent, et la chance. On peut avoir les deux premiers, et manquer du troisième

Le risque est donc, aussi, un parent du hasard.

C’est à bien des égards le sel de la vie : qui voudrait d’une existence réglée à l’avance, incolore, inodore et sans saveur, avec un plan de carrière totalement prévisible ? Combien de fois entendrez-vous des gens vous dire, en évaluant leur réussite par-dessus leur épaule : « Si j’avais su que ce serait si difficile, je ne l’aurais pas même tenté ! » Mais ils ignoraient leur destin, et c’est grâce à cette ignorance qu’ils ont pu franchir des limites insoupçonnées. On pense à ce mot attribué à Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

 

L’omniprésence du risque

Le principe de précaution peut présenter lui-même un risque, celui de l’attentisme, de l’immobilisme, et finalement de la régression, en vertu d’un autre principe disposant que celui qui n’avance pas – individu ou entreprise – recule. Donner une valeur constitutionnelle au principe de précaution est de nature à calmer les craintes des uns, nourrir les emportements des autres, mais ce n’est pas du management authentique, car ce management politique crispé autour des lois politiques ignore les lois naturelles de la vie. A ce compte-là, on peut tout aussi bien refuser autre chose, par exemple de prendre le risque de la concurrence, ce qui reviendrait alors à végéter dans un état bientôt dépassé par le cours de l’histoire.

Encore une fois, le risque n’est pas un coup de dé laissé à la chance, car même la chance se travaille. Gilbert Trigano, fondateur du Club Méditerranée, disait : « Un coup de chance ne fait pas un chanceux, de même qu’un coup de soleil ne fait pas un bronzé ».

La vocation du management consiste à concilier le souhaitable et le possible, le rêve et la réalité. Sans prise de risque, vous ne pourrez jamais savourer cette sagesse encore une fois attribuée à Mark Twain : « Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez ». Mais le management authentique vous aide à ce que le voilier ne fasse pas naufrage, que la sortie des sentiers battus ne vous précipite pas dans les ronces, que le rêve ne soit pas un cauchemar, que la découverte ne tourne pas à l’errance, au fourvoiement, à la divagation. C’est ce à quoi nous essayons de vous former dans notre Ecole.

 

Pour écouter davantage de podcasts, rendez-vous sur la page Actualités de l’ESM-A.